THÉÂTRE DU TRIANGLE (COMPAGNIE LE)

Responsable
Philippe Guy

Email
philippeguy@hotmail.fr

Création
23 Février 1990

Effectif
15 Comédiens

Ville
CASTELNAU-LE-LEZ

Site
THÉÂTRE DU TRIANGLE (COMPAGNIE LE)

A propos de la troupe

Depuis sa création en 1990, « Le Théâtre du Triangle » se produit dans plusieurs festivals régionaux et nationaux et dans de nombreuses communes de la région. Il joue également au profit d’œuvres caritatives et humanitaires.
La Compagnie évolue depuis 1995 à Castelnau-le-Lez, au sein de la Maison des Jeunes et de la Culture André Malraux, structure dans laquelle elle a contribué à la création d’ateliers de formation pour enfants, adolescents et adultes. Elle est membre de la FNCTA (Fédération Nationale des Compagnies de Théâtre Amateur) et affiliée depuis 1993 au groupe UAICF (Union Artistique et Intellectuelle des Cheminots Français) de Montpellier.
En 1996, Le Théâtre du Triangle crée FESTILEZ, festival de théâtre amateur dont la 23ème édition s’est déroulée du mardi 2 au samedi 6 octobre 2018 dans l’Auditorium Maurice Ravel « LE KIASMA » à Castelnau-le-Lez, sous l’égide de l’association « CASTELNAU EN SCENES ».
Le Théâtre du Triangle a reçu plusieurs « Prix du public » avec deux pièces d’E.E. Schmitt, « Hôtel des deux Mondes » et « Variations énigmatiques », et le 1er Prix du Concours de l’Illustre Théâtre à Pézenas avec sa création « Le Retour de Jules Matrat » (Label National Mission Centenaire 1ère Guerre) et « L’Illusion conjugale » d’Eric Assous.
Il a participé au Festival Off d’Avignon 2016 avec « ANTIGONE » de Jean Anouilh et 2017 avec « L’ILLUSION CONJUGALE » d’Eric Assous.

Contact :
Philippe GUY
6 rue de Picardie
34170 Castelnau-le-Lez
06 51 28 30 05
philippeguy@hotmail.fr
www.theatredutriangle.com

LE REPERTOIRE
« GASTON » création de D.Debilliers et Ph.Guy (1990),
« 3615 CODE TERRE » création de D.Debilliers (1991),
« UN AMI IMPREVU » de R.Thomas (1996),
« A LA RENCONTRE DE LA FEMME DU BOULANGER »
d’après J.Giono et M.Pagnol (1998),
« JE VEUX VOIR MIOUSSOV » de V.Kataïev (1999),
« LEZ FILER LE SIECLE », création de la Compagnie (2000),
« QUAND LA CHINE TELEPHONERA » de P.Levrey (2001),
« LES FEMMES SAVANTES » de Molière (2003),
« MARIE-OCTOBRE » de H.Janson, J.Duvivier et J.Robert
et « BLANCHETTE », création de K.Amiano (2005),
« SALE ATTENTE » de F.Didier (2006),
« TAILLEUR POUR DAMES » de G.Feydeau (1995 et 2007),
« HÔTEL DES DEUX MONDES » de E-E.Schmitt (2008),
« BOEING BOEING » de M.Camoletti (2009),
« ACTES FEMME », création de la Compagnie (2010),
« 8 FEMMES » de R. Thomas
et « L’ASSASSIN HABITE AU 21 » d’après le roman de S.A. Steeman (2012).
« VARIATIONS ENIGMATIQUES » de E.E. Schmitt
et « LE RETOUR DE JULES MATRAT » adapté du roman de Ch. Exbrayat (2014)
« SILENCE ! ON (dé)TOURNE… », création de la Compagnie (2015)
« ANTIGONE » de J. Anouilh (1993 et 2016)
« LES HOMMES PREFERENT MENTIR » d’E. Assous (2016)
« L’ILLUSION CONJUGALE » d’E. Assous (2017)
« L’ENTRETIEN DE M. DESCARTES AVEC M. PASCAL LE JEUNE » de J.C. Brisville (2018)
« L’EXTRAORDINAIRE VOYAGE DE CYRANO » de P. Misse (2018)

Spectacle à l'affiche

affiche voyage cyrano

L'EXTRAORDINAIRE VOYAGE DE CYRANO de Patrick Misse

« L’extraordinaire voyage de Cyrano » jusqu’à nos jours est fabuleux. Cyrano de Bergerac est de retour dans notre siècle ! Pourquoi ? Par quel prodige ? Comment a-t-il réussi cet impossible voyage ? Que va-t-il advenir des idéaux de Justice et de Liberté de ce combattant, farouche ennemi du mensonge, des compromis, des préjugés, des lâchetés et de la sottise ? Son épée, sa poésie et sa quête d'Amour absolu ont elles toujours leur place en 2018 ? Notre « monde » peut-il être encore celui de Cyrano ? Nous avons tous un "nez" qui nous chagrine ! Lui le sublime, arrive à s'en moquer, et cet humour face à l'adversité, ce panache, nous réjouissent. Le comédien Patrick Préjean, nominé aux Molière 98 dans le rôle de ce célèbre duelliste, écrit : « Quel hommage ! C’est une action de grâce ! Patrick Misse confronte son héros avec le "nouveau monde" dans des situations follement cocasses, sans jamais perdre les étoiles poétiques, devenues cosmiques, qui seront les accompagnatrices de cet aller-retour prodigieux… La scène finale est sublime dans sa poésie et son originalité ; son issue ne peut que redonner espoir à tous les fervents d'amour éternel ! » Laissez-vous emporter par cette quête d’amour dans un univers drôle, sensible et romanesque : « Vivez Cyrano ! » Mise en scène : Philippe GUY Cyrano : Michel MIFSUD Roxane / Morgane (sosie de Roxane) : Isabelle GIMBERT De Guiche : Franck GELABERT Philis Ragueneau : Sandrine ROCHETTE Julien : Thierry BONGRAND Les Gascons : Bret : Philippe GUY Bertrandou : Patrick MISSE Régie Lumières et Son : Christiane GUY Graphisme / Photographie : Florence GUY Patrick Misse est né à Oran en 1956. Médecin ophtalmologiste, il s’est installé à Sète, sa ville de cœur. « L’Extraordinaire Voyage de Cyrano » est édité en version roman et théâtre aux Editions de La Mouette.

Affiche-LEDP

L'ENTRETIEN DE M. DESCARTES AVEC M. PASCAL LE JEUNE de Jean-Claude Brisville

Les deux philosophes les plus célèbres de leur temps se sont rencontrés à Paris, dans le couvent des Minimes, à huis clos, le 24 septembre 1647. Blaise Pascal avait alors 24 ans et était déjà très malade et René Descartes, 51 ans. De cet entretien historique, rien n’a filtré, sinon une ou deux notes jetées sur le papier. Jean-Claude BRISVILLE a imaginé librement cette conversation entre deux hommes qui se découvrent progressivement à l’opposé l’un de l’autre. Descartes rationaliste, réaliste, pragmatique, militaire, homme de voyage, bon vivant ne dédaignant ni la bonne chère ni le beau sexe ; Pascal maladif, tourmenté, mystique ardent, intransigeant, exaltant la souffrance et la mort. Cette joute, opposant deux des plus brillants esprits de leur siècle, donne à voir et à entendre des désaccords toujours d’actualité. Loin des déclamations ennuyeuses du théâtre didactique, ces lointaines paroles échangées sont un exact miroir tendu à notre propre temps. De l’aveu même de l’auteur : « Il m'a fallu, pour faire parler ces personnages de l’Histoire, tenter de retrouver - sans tomber dans le pastiche - une langue française à son plus haut degré de grâce et d'efficacité. Ce fut, malgré le risque, un plaisir d'écriture. Y a-t’il encore aujourd'hui la possibilité d'un théâtre d'Histoire qui ne soit pas seulement rétrospectif ? A cette question, cette pièce essaie de répondre." René Descartes : Philippe GUY Blaise Pascal : Jean-Baptiste GUY Mise en scène : Philippe GUY et Jean-Baptiste GUY Costumes : Christiane GUY, avec l’aimable contribution du Théâtre des 4 Saisons Régie lumières et son : Christiane GUY Perruques : Micki Chomicki (Hair Brut Wig Design - Ateliers Chez Any d’Avray Paris) Barbier : Salon WB Castelnau-le-Lez Maquillages : Gözdé Öney Graphisme / Photographie : Florence GUY

VARIATIONS ENIGMATIQUES d'Eric-Emmanuel Schmitt

Qui aime-t-on quand on aime ? Sait-on jamais qui est l’être aimé ? Autour de ces éternels mystères du sentiment amoureux, deux hommes s’affrontent : Abel Znorko, Prix Nobel de Littérature, misanthrope patenté, et Erik Larsen, journaliste énigmatique. L’entrevue se transforme vite en un jeu de la vérité cruel et sinueux, rythmé par un suspense savamment distillé … Abel Znorko : Philippe GUY Erik Larsen : Etienne BOURION Mise en scène : Betty LIGNEREUX Régie son et lumières : Claude BEDOS / Christiane GUY Graphisme / Photographie : Florence GUY

ANTIGONE de Jean Anouilh

Cette œuvre majeure, écrite en 1942 et créée à Paris au Théâtre de l’Atelier le 4 février 1944, reprend la tragédie antique de Sophocle pour en faire une pièce engagée sur les questions liées au pouvoir, à la politique, à la résistance, à l’oppression. Elle est un hymne à l’amour et à la liberté, au courage et à la rébellion, à l’engagement et à la transgression, et aborde des thèmes tels que l’enfance, la solitude, la morale, le bonheur. « ANTIGONE » d’Anouilh est le récit continu d'une journée qui va bouleverser et sublimer l’existence d’une jeune fille de race royale, en quête d’idéal et d’absolu. Affirmant haut et fort ses refus, l’héroïne marche inexorablement vers son Destin … Antigone : Léa GUERINEL Créon : Philippe GUY Hémon : Jean-Baptiste GUY Le Chœur : Patricia COLOMBEL La Nourrice : Dany BEILLE Le Garde : Michel MIFSUD Le 2ème Garde : Claude BEDOS Le Messager : Betty LIGNEREUX Le Page : Pierre GUERINEL Eurydice : Odette MIFSUD Mise en scène : Philippe GUY Décors : Michel MIFSUD et Le Triangle Création et régie lumières : Roger BEILLE Régie son : Christiane GUY Graphisme / Photographie : Florence GUY

LES HOMMES PREFERENT MENTIR d'Eric Assous

Simon, psychanalyste, doit annoncer à Olivia, son épouse, qu'il la quitte pour vivre avec Anne Catherine. Mais, ce soir-là, Olivia a invité Aurélie, son amie, et deux copains célibataires de Simon, Sam et Richard. Cette soirée d’aveux va vite se transformer en une accumulation d’imprévus. Une histoire très actuelle, riche en rebondissements et en phrases percutantes. Un spectacle drôle et rythmé. Tous les ingrédients pour une soirée explosive ! Simon : Philippe GUY Olivia : Badou DURAND Aurélie : Martine DIET Sam : Franck GELABERT Richard : Michel MIFSUD Madison : Isabelle GIMBERT Anne-Catherine : Chantal TERQUEUX Mise en scène : Philippe GUY Régie son et lumières : Christiane GUY Graphisme / Photographie : Florence GUY

L'ILLUSION CONJUGALE d'Eric Assous

La paix des ménages est-elle une naïve illusion ? A quoi tient la confiance ? Après quelques années d'un mariage heureux, Jeanne et Maxime décident de s'avouer certains petits écarts. C'est le début pour le couple d'une grave remise en question, de suspicions et accusations en tous genres, de jalousies insupportables. Parfois, le mensonge a du bon, mais une fois la vérité révélée, il n'est pas sans conséquences. Une réflexion fine, subtile, réussie, sur l'amour, l'amitié et le couple. Jeanne : Betty LIGNEREUX Maxime : Philippe GUY Claude : Claude BEDOS Mise en scène : Philippe GUY, Betty LIGNEREUX Régie son et lumières : Christiane GUY Conception décor / Site Internet : Jean-Baptiste GUY, Martin MASSE Graphisme / Photographie : Florence GUY

X