MOTS DE SCÈNE

Responsable
Sylvie Dutau

Email
s.dutau@wanadoo.fr

Création
11 Mai 2011

Effectif
4 Comédiens

Ville
Clapiers 34830

Site
MOTS DE SCÈNE

A propos de la troupe

La Compagnie Mots de Scène, née en 2011, constituée de 3 à 4 comédiens, a monté les Amantes Religieuses, comédie de Grégoire Aubert jouée de nombreuses fois entre 2015 et 2017.
La compagnie anime un atelier théâtre adultes à Clapiers, qui présente un spectacle chaque fin d’année : « Justice à Miramar » en juin 2017 et « L’Assemblée des Femmes » en juin 2018.
Mots de Scène prépare actuellement son nouveau spectacle, ainsi que le lancement du premier festival de théâtre amateur de Clapiers FESTITAC.

Spectacle à l'affiche

Justice à Miramar

2 juin 2017 : Théâtre à 20 h30 salle Dezeuze. « Justice à Miramar », pièce de Robert Merle. Les sujets de Kolnos II, roi de Miramar, jugent Louis, un présumé coupable du crime de deux vénérables demoiselles du royaume. Un procès qui déraille, des personnages truculents dont la mauvaise foi se disloque au gré des bouleversements politiques… « Justice à Miramar » est une parodie de justice féroce et grinçante qui donne à rire et à réfléchir. Spectacle présenté par l’Atelier Théâtre Adulte Mots de Scène et mis en scène par Christel Claude. Entrée libre.

L'Assemblée des Femmes

Vendredi 8 juin 2018 à 20h30 salle Dezeuze à Clapiers, l’Atelier théâtre adulte Mots de Scène a présenté l’Assemblée des Femmes, dans une mise en scène de Christel Claude. Véritable comédie d’Aristophane revisitée par l’écriture et l’humour décapant de Robert Merle, cette Assemblée des femmes reste un grand texte très actuel. Rapports hommes - femmes, clins d’œil à nos élus, ruses féminines et rebondissements… un cocktail de tendresse et de rire partagé avec les 12 comédiens de l’atelier théâtre. Entrée libre, échange autour d’un verre après le spectacle.

Les Amantes Religieuses

Comédie de Grégoire Aubert, mise en scène par Julien Assémat et interprétée par Agnès Piloz, Virginie Gimenez et Sylvie Dutau. Un joyeux moment d’humour noir, de situations délirantes et de rebondissements renversants, qui tournent en dérision la vie et la mort… une comédie qui tue !... La pièce a été jouée 17 fois entre 2015 et 2017 lors des festivals FNCTA et programmations municipales, notamment au Pouget, Grabels, Castries, Les Matelles, Fabrègues, Saint Drézéry, Marsillargues, Vendargues, Baillargues, Kawa Théâtre, Mas du Pont, et également au théâtre Jérôme Savary de Villeneuve les Maguelonne et au Télémac Théâtre de Nîmes.

X